Contact

sophro@perrinedoyon.com

Perrine Doyon Sophrologue Caycédienne à Nice. Contact: 0624990315

0624990315

Dans notre société, tout nous pousse à courir dans tous les sens, à nous préoccuper des autres et à être constamment dans l’action.

Le monde dans lequel nous vivons nous apprends à FAIRE, à AVOIR, mais bien trop peu à ÊTRE.

Pour commencer

La Sophrologie Caycédienne

  • Qu'est ce que la Sophrologie Caycédienne?

    La sophrologie est un moment pour soi pour apprendre à mieux se connaître et dévoiler sa conscience.

    Les séances passent par des techniques de relaxation dynamique guidées qui évoluent avec le degré d’entraînement de la personne ou du groupe.

    Le fondateur de la méthode, Alfonso Caycedo définit la sophrologie comme “la science de la conscience et des valeurs de l’existence”.

    La sophrologie est un processus qui demande une forme d’engagement pour une pratique régulière,

    en étant accompagné par un sophrologue et seul entre les séances. Ce cheminement est long et progressif, il s’inscrit dans une transformation durable de l’Être.

  • La méthode

    La méthode est composée de 12 degrés

    Organisés en 3 cycles qui pratiqués successivement permettent un dévoilement de la conscience, une découverte de ses potentialités et une transformation progressive de notre rapport à nous-même et au monde qui nous entoure.

     

    1er cycle : Fondamental

     

    2e cycle : Radical

     

    3e cycle : Existentiel

     

    1er degré = découverte de la vivance* du corps

    2e degré = découverte de la vivance* de l’esprit

    3e degré = découverte de la rencontre corps / esprit

    4e degré = découverte des valeurs fondamentales

    5e degré = découverte de la conscience phronique  radicale

    6e degré = découverte de l’âme phronique radicale

    7e degré = découverte du corps phronique radical

    8e degré = découverte de l’esprit phronique radical

    9e degré = la liberté phronique existentielle

    10e degré = la tridimensionalité phronique existentielle

    11e degré = la responsabilité phronique existentielle

    12e degré = la dignité phronique existentielle

  • Comment se déroule une séance ?

    •  Les séances de sophrologie durent entre 1h et 1h30 selon la nature du travail
    •  Des temps d’échanges sont proposés avant et après la séance, et la pratique dure entre 10 et 40 minutes, ou plus pour les personnes ayant déjà beaucoup pratiqué.
    •  La pratique se déroule assis sur une chaise ou debout, plutôt les yeux fermés pour mieux se concentrer sur soi et se couper du monde extérieur.
    •  Le sophrologue guide la séance en parlant et en faisant la séance en même temps.
    •  Pas de musique particulière, pas d’encens, ni de lumière tamisée, l’objectif est d’arriver à se concentrer sur soi dans des circonstances de la vie courante !
  • Pourquoi Sophrologie "Caycédienne" ?

    Caycédienne pour “Caycedo”, le fondateur de la méthode. Si je rajoute ce nom de famille, c’est pour signifier que je m’inscris dans la lignée de la pensée du Pr. Alfonso Caycedo, à savoir une science phénomélogique de l’existence. Alfonso Caycedo a développé la sophrologie dans les années 1960 en Espagne, comme “science de l’étude de la conscience et des valeurs de l’existence”. Après 30 ans à former des sophrologues et à faire avancer la recherche, la sophrologie (mot qu’il a lui même inventé), est tombé dans le domaine public. Depuis, par "sophrologie" peuvent être entendues diverses pratiques parfois très éloignées de sa signification originelle. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous précisons Caycédienne pour signifier l’authenticité de la pratique.

    Attention : je ne sous-entend pas que les autres sophrologies ne sont pas de bonnes méthodes d’accompagnement, je crois juste que nous ne travaillons fondamentalement pas de la même manière et sur les même choses.

  • Ce que n'est PAS la Sophrologie Caycédienne

    • de la psychologie, un groupe de parole

    Même si bien évidemment nous prenons pendant les séances des temps de partage, le travail n’est pas axé sur une recherche de l’origine des problèmes ou du dysfonctionnement chez les personnes. La question en sophrologie n’est pas de savoir pourquoi en sommes nous ici dans notre vie mais comment pouvons nous faire pour améliorer notre manière d’être au monde pour avancer vers une présence plus consciente de nous-même, de nos capacités, qualités et valeurs personnelles.

    • du yoga ou de la relaxologie

    Vous n’arrivez pas à toucher votre nez avec votre gros orteil et vous n’avez pas de tapis ? Ça tombe bien, ce ne sont pas du tout des facteurs déterminant pour pratiquer la sophrologie. Pas besoin de tenue particulière, la sophrologie se pratique en tenue de ville assis sur une chaise ou debout. Dans les séances, je guide les personnes à arriver à se concentrer sur elle-même dans des situations de la vie courante, pour que cela puisse être reproductible au quotidien.

    • une technique en lien avec quelconque religion ou ésotérisme

    La sophrologie caycédienne est une science laïque qui vise à développer sa conscience ainsi que les valeurs de son existence. Le "but” de la sophrologie n’est pas mystique, c’est une science profondément humaine et terrestre. Chacun est libre, croyant ou agnostique, de faire le lien entre ce qu’il perçoit en lui et ses croyances personnelles. La pratique est volontairement “neutre” pour que chacun puisse contempler le sens que cela à pour lui.

La Sophrologie Caycédienne

  • Qu'est ce que la Sophrologie Caycédienne ?

    La sophrologie est un moment pour soi pour apprendre à mieux se connaître et dévoiler sa conscience.

    Les séances passent par des techniques de relaxation dynamique guidées qui évoluent avec le degré d’entraînement de la personne ou du groupe.

    Le fondateur de la méthode, Alfonso Caycedo définit la sophrologie comme “la science de la conscience et des valeurs de l’existence”.

    La sophrologie est un processus qui demande une forme d’engagement pour une pratique régulière,

    en étant accompagné par un sophrologue et seul entre les séances. Ce cheminement est long et progressif, il s’inscrit dans une transformation durable de l’Être.

  • Ce que n'est PAS la Sophrologie Caycédienne

    • de la psychologie, un groupe de parole

    Même si bien évidemment nous prenons pendant les séances des temps de partage, le travail n’est pas axé sur une recherche de l’origine des problèmes ou du dysfonctionnement chez les personnes. La question en sophrologie n’est pas de savoir pourquoi en sommes nous ici dans notre vie mais comment pouvons nous faire pour améliorer notre manière d’être au monde pour avancer vers une présence plus consciente de nous-même, de nos capacités, qualités et valeurs personnelles.

    • du yoga ou de la relaxologie

    Vous n’arrivez pas à toucher votre nez avec votre gros orteil et vous n’avez pas de tapis ? Ça tombe bien, ce ne sont pas du tout des facteurs déterminant pour pratiquer la sophrologie. Pas besoin de tenue particulière, la sophrologie se pratique en tenue de ville assis sur une chaise ou debout. Dans les séances, je guide les personnes à arriver à se concentrer sur elle-même dans des situations de la vie courante, pour que cela puisse être reproductible au quotidien.

    • une technique en lien avec quelconque religion ou ésotérisme

    La sophrologie caycédienne est une science laïque qui vise à développer sa conscience ainsi que les valeurs de son existence. Le "but” de la sophrologie n’est pas mystique, c’est une science profondément humaine et terrestre. Chacun est libre, croyant ou agnostique, de faire le lien entre ce qu’il perçoit en lui et ses croyances personnelles. La pratique est volontairement neutre pour que chacun puisse contempler le sens que cela à pour lui.

  • Pourquoi Sophrologie "Caycédienne" ?

    Caycédienne pour “Caycedo”, le fondateur de la méthode. Si j'ajoute ce nom de famille, c’est pour signifier que je m’inscris dans la lignée de la pensée du Pr. Alfonso Caycedo, à savoir une science phénoménologique de l’existence. Alfonso Caycedo a développé la sophrologie dans les années 1960 en Espagne, comme “science de l’étude de la conscience et des valeurs de l’existence”. Après trente ans de travail, à former des sophrologues et à faire avancer la recherche, Aflonso Caycedo a vu le terme "sophrologie", qu’il avait lui même inventé, entrer dans le domaine public. Depuis, par "sophrologie" peuvent être entendues diverses pratiques parfois très éloignées de sa signification originelle. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous précisons Caycédienne pour signifier l’authenticité de la pratique.

    Attention : je ne sous-entend pas que les autres sophrologies ne sont pas de bonnes méthodes d’accompagnement, je crois juste que nous ne travaillons fondamentalement pas de la même manière et sur les mêmes choses.

  • La méthode

    La méthode est composée de 12 degrés

    Organisés en 3 cycles qui pratiqués successivement permettent un dévoilement de la conscience, une découverte de ses potentialités et une transformation progressive de notre rapport à nous-même et au monde qui nous entoure.

    1er cycle : Fondamental

    2e cycle : Radical

    3e cycle : Existentiel

    1e degré = découverte de la vivance* du corps

    2e degré = découverte de la vivance* de l’esprit

    3e degré = découverte de la rencontre corps / esprit

    4e degré = découverte des valeurs fondamentales

    5e degré = découverte de la conscience phronique*  radicale

    6e degré = découverte de l’âme phronique* radicale

    7e degré = découverte du corps phronique* radical

    8e degré = découverte de l’esprit phronique* radical

      9e degré = la liberté phronique* existentielle

    10e degré = la tridimensionalité phronique* existentielle

    11e degré = la responsabilité phronique* existentielle

    12e degré = la dignité phronique* existentielle

     *vivance = la vie en train d'être éprouvée                                           *phronique = profondément interne

  • Comment se déroule une séance ?

    •  Les séances de sophrologie durent entre 1h et 1h30 selon la nature du travail
    •  Des temps d’échanges sont proposés avant et après la séance, et la pratique dure entre 10 et 40 minutes, ou plus pour les personnes ayant déjà beaucoup pratiqué.
    •  La pratique se déroule assis sur une chaise ou debout, plutôt les yeux fermés pour mieux se concentrer sur soi et se couper du monde extérieur.
    •  Le sophrologue guide la séance en parlant et en faisant la séance en même temps.
    •  Pas de musique particulière, pas d’encens, ni de lumière tamisée, l’objectif est d’arriver à se concentrer sur soi dans des circonstances de la vie courante !

Je propose un accompagnement pour permettre à chacun de développer sa conscience et ses aptitudes positives naturelles. Ce travail peut s’effectuer en individuel ou en groupe selon vos besoins.

 

Mon accompagnement

Où et quand pratiquer ?

  • Que veut dire Caycédienne ?

    Caycédienne comme Caycedo, le fondateur de la sophrologie. Ce “nom de famille” a été rajouté en 1992 par Caycedo une fois que le mot sophrologie est entré dans le domaine public et réutilisé par d’autres praticiens proposant diverses techniques, bien loin de sa pensée initiale.

    NB : La Sophrologie Caycédienne n’est pas une branche de la sophrologie mais bien la sophrologie dans sa forme authentique telle que créée et développée par Caycedo depuis 1960.

  • Est-il possible de pratiquer seul ?

    Il est fortement recommandé de pratiquer quotidiennement entre des rendez-vous réguliers en consultation. Les séances vous permettront si vous le souhaitez de vous saisir d’outils concrets à reproduire chez soi. Pour certains, il est très facile de reproduire les techniques abordées en séance individuelle ou en groupe, pour d’autres c’est plus difficile. L’important est de s’écouter soi même et d’agir en fonction de ses ressentis pour pratiquer seul en dehors des rendez-vous.

  • En combien de séances puis-je avoir des résultats ?

    C’est très variable selon les personnes. Parfois, une séance peut amener une prise de conscience fondamentale, parfois, c’est au bout de dix séances qu’on sentira qu’il se passe quelque chose. Tout dépend les résultats que l’on vise. Mais bien souvent, la sophrologie nous amène à découvrir des choses que nous ne soupçonnons même pas. Le processus va souvent bien au delà de tout ce qu’on pouvait attendre. Ce qui est certain, c’est que la sophrologie n’est pas une pratique “magique”, elle demande une forme d’engagement et de régularité.

  • Est il possible de prévoir une consultation à distance ? Qu’est-ce que cela change ?

    Si vous n’êtes pas dans la région de Nice, ou que vous n’êtes pas disponible durant mes possibilités de consultation en cabinet, il est tout à fait possible de prévoir une séance à distance. Pendant la pratique, en direct ou à distance, vous entendrez ma voix vous guider à tenter de vous concentrer sur vous même. Et que nous soyons physiquement dans la même pièce ou non, le travail s’effectue de la même manière !

  • Comment se passe une séance ?

    Les séances sont toujours composées de ces quatres moments :

    •  un moment de sentiment de la situation, ou chacun peut s’exprimer s’il le souhaite sur son ressentis du jour.
    •  une explication de la pratique et du protocole
    •  la pratique sophrologique et l’application des techniques guidées
    •  un moment de description écrite et/ou orale, ou chacun peut prendre la parole pour décrire ce qu’il a pu vivre et repérer grâce à cette pratique.
  • Ai-je besoin d’une condition physique particulière pour pratiquer ?

    Aucunement, la sophrologie caycédienne est une pratique qui s’adapte aux personnes et à leurs capacités corporelles.

    Nous pratiquons en posture assise ou debout en tenue de ville confortable

  • Est-ce que la sophrologie est une thérapie ?

    La sophrologie caycédienne n’est pas considérée comme une thérapie en soi, car nous n’allons pas plonger dans les contenus intimes de notre parcours pour en comprendre le Pourquoi. Cependant elle peut tout à fait avoir des effets thérapeutiques. En nous concentrant sur nos forces de vie, et sur le positif, alors beaucoup de choses peuvent “se régler” d’elles même.

  • Quelle différence avec la méditation ou l’hypnose ?

    Ces méthodes sont très proches, on pourrait même dire qu'elles sont cousines. Si vous êtes habitués à méditer ou si vous avez déjà fait des séances d'hypnose, alors la sophrologie vous semblera très familière. Dans ces différentes approches nous recherchons la même chose : le calme, la tranquillité de l'esprit et le repos de l'âme. La particularité de la sophrologie est qu'elle est organisée par différentes étapes pour renforcer la conscience de soi (voir présentation de la sophrologie) Nous passons d'abord par une conscience du corps et du moment présent, les capacités de l'esprit pour s'envisager positivement dans le futur, les forces positives misent en jeu dans le passé et les valeurs personnelles.

  • Est-ce compatible avec d’autres pratiques (psychologie, méditation, qi gong...) ?

    Je crois fondamentalement à la complémentarité de toutes ces méthodes dites de développement personnel. Quand on a envie de prendre soin de soi, je crois que cela peut être très intéressant de le faire avec différentes méthodes, pour croiser les approches et affiner nos ressentis.

  • Les séances sont-elles remboursées par la sécurité sociale ?

    Certaines mutuelles peuvent rembourser quelques séances de médecines non conventionnelles (sophrologie, naturopathie, osthéopathie…) sur présentation d’une facture. N’hésitez pas à vous rapprocher de la vôtre pour en savoir plus.

Questions fréquentes

Contact

Je suis diplômée Master Spécialiste comme sophrologue caycédienne. J’ai été formée à l’école Sophrologie Caycédienne de Nice (SOFRONICIA), sous la direction de Yoann Berteotti et Pierre Vion pour le premier cycle de la méthode ; puis par l’académie internationale SOFROCAY d’Andorre, pour les cycles supérieurs sous la direction de Natalia Caycedo, fille du fondateur de la Sophrologie Caycédienne Alfonso Caycedo.

 

Avant d’être sophrologue, j'ai été chargée de communication pendant plusieurs années. Je me suis vite rendu compte que je n’étais pas à ma place.

 

Si je souhaite partager ma pratique de la sophrologie, c’est parce qu’avant tout elle a changé ma vie. Ma formation et mes pratiques personnelles m’ont permis de me révéler à moi-même et de devenir qui je suis.

 

La sophrologie m’a permis de développer ma confiance en moi, ma liberté, ma dignité et mon amour pour la vie.

Ce que j'ai vécu, je le souhaite à tout le monde.

Qui suis je?

Perrine DOYON

Sophrologue Caycédienne à Nice

06 24 99 03 15

sophro@perrinedoyon.com

Perrine Doyon, Sophrologue Caycédienne à Nice.

Le plus important selon moi pour pratiquer la sophrologie, c’est avant tout avoir un bon feeling avec quelqu’un.

N’hésitez pas à me contacter pour que nous fassions connaissance.

Toute copie même partielle du contenu de ce site est interdit sans accord préalable de l'auteur . Tous droits réservés Perrine Doyon - 2017

 

Pictogrammes sous licence Creative Commons crées par Arthur Slain, EliRatus,  Kate Labore, Francesco Cesqo Stefanini, Milko, Chris Provins, Richard Cordero, Clockwise - Dilayorganci, Michelle Fosse, Xicons.co, Tomáš Otrubčák, Focus Lab, Karthik Srinivas, Mikicon pour The Noun Project

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Merci !